Un échange avec une école indienne ? Oui mais comment ? Trois tandems indo-suisses montrent l’exemple.


Offrir la chance à ses élèves de se frotter à une autre culture, d’oser sortir de sa zone de confort: c’est le pari qu’on fait 10 classes suisses et indiennes depuis le début de la reprise du programme « Classe d’école Suisse-Inde » par Movetia en 2017.

La structure de l’échange est simple : des groupes d’élèves suisses et indiens sont jumelés et travaillent ensemble pendant une année scolaire sur les thématiques de leur choix et hébergent leur partenaire chez eux pendant 10 à 15 jours, une fois en Inde et une fois en Suisse.

Grâce à la Fondation Mercator, les écoles participantes reçoivent des subventions pour l’organisation de ces rencontres. Mais attention, pas question de partir en voyage touristique ! Les travaux de groupes sont au centre des préoccupations, afin de favoriser au maximum l’échange entre les élèves. Nous vous proposons ci-après trois exemples de thématiques choisies par des écoles participantes au programme pendant les années scolaires 2018-2019 et 2019-2020.

La gestion des déchets, un thème brulant 

Le CEFF (Centre de Formation professionnelle Berne francophone, Domaine Industrie) de Saint-Imier et son école partenaire le Christ Junior College de Bangalore ont choisi de se concentrer sur le thème de la gestion des déchets. Les buts du projet, qui se déroulera pendant l’année scolaire 2019-2020, sont d’analyser les pratiques déjà en place dans les deux pays, de sensibiliser les élèves à cette problématique et d’amener les groupes à proposer des solutions adaptées aux contextes culturels, socio-économiques et politiques.

« Who am I ? », ou quand la philosophie devient interculturelle

La question est profonde. Quelles valeurs définissent notre identité ? Quels aspects culturels, religieux historiques et scientifiques la définissent ? Les élèves de la Kantonsschule de Wettingen et de l’Amity International School à Noida s’attèleront dès cet automne à démêler l’écheveau de leur(s) propre(s) identité(s) et de celle(s) de leurs partenaires. Un exercice d’introspection qui deviendra très concret pendant les semaines de visites réciproques.

« Young People against Discrimination and Intolerance »

Les écoles de la Kantonsschule de Wohlen et l’Indirapuram Public School de Ghaziabad ont choisi de traiter le vaste sujet de la discrimination en divisant ses différents aspects entre des groupes indo-suisses, qui ont ensuite présenté le résultat de leurs recherches aux autres groupes et dans un journal de bord. Afin de favoriser la communication entre les élèves, les groupes ont pu échanger leurs idées grâce aux applications Whatsapp et Padlet.

Il est temps de s’inscrire !

Ces trois exemples vous ont inspirés ? L’appel à projet pour des échanges pendant l’année scolaire 2020-2021 est maintenant ouvert ! Rendez-vous sur les pages dédiées au programme, et si vous avez des questions ou voulez organiser une séance d’information dans votre école, Movetia se tient à votre disposition.