Une analyse externe a passé au crible les bases de la mobilité dans le domaine de l’animation jeunesse extrascolaire; avec des résultats passionnants. L’objectif est de trouver de nouveaux partenaires et parties prenantes, d’élargir l’offre et d’augmenter les activités d’échange.


L’analyse se base sur la vision de la Confédération et des cantons selon laquelle tous les jeunes devraient prendre part à une activité d’échange et de mobilité de longue durée. Mais comment mettre en pratique cette vision? Quelles bonnes pratiques adoptées au niveau de l’UE ainsi qu’en Allemagne et en France sont applicables à la Suisse? Comment trouver de nouveaux partenaires et parties prenantes et élargir l’offre des programmes proposés? Quels sont les obstacles et les défis à prendre en compte? L’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), en collaboration avec la SUPSI au Tessin et la HES-SO en Suisse romande, s’est penchée sur ces questions à la demande de Movetia et de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Mettre en lumière les expériences et accroître la popularité

L’analyse a donné lieu à de nombreux résultats passionnants. Il s’agit notamment de reconnaître davantage l’importance des échanges et de la mobilité et de diffuser la vision de la Confédération. Celle-ci doit faire l’objet d’un travail de relations publiques ciblé sur la base de témoignages et de projets pilotes pour une meilleure notoriété. De plus, les programmes de Movetia sont peu connus notamment au Tessin et dans certaines régions périphériques et le réseautage régional fait défaut. C’est pourquoi l’étude recommande à Movetia de faire en sorte d’accroître sa popularité. Point positif: les requérants considèrent les conseils et le soutien de Movetia comme utiles et la procédure de demande ne leur pose pas de problèmes. Cela montre combien le contact personnel et l’accompagnement individualisé sont importants dans le domaine de l’animation jeunesse extrascolaire. Les autres résultats de l’analyse sont disponibles dans ce Résumé de l’analyse.

Des interviews avec différentes parties prenantes du domaine de l’animation jeunesse extrascolaire ou de la mobilité dans les trois régions linguistiques, avec des jeunes et avec des porteurs de projets ont constitué la base de l’analyse. Celle-ci s’est également fondée sur de nombreuses impulsions données lors de l’événement «échange sur l’échange» de l’an dernier. Un reportage de la jeune équipe de YouReport de Köniz vous donnera un aperçu de cette manifestation et de la genèse de l’analyse.

Dans un second temps, en collaboration avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), l’équipe de Movetia dédiée à l’animation jeunesse a établi des mesures concrètes et des priorités d’action en vue de trouver de nouveaux partenaires et parties prenantes et d’accroître les activités d’échange.