03 février 2017

Les échanges et la mobilité disposent d’une nouvelle agence nationale : Movetia a démarré ses activités le 1er janvier 2017 avec pour objectif de permettre à tous les jeunes de participer à un projet d’échange ou de mobilité au cours de leur formation. 



Les échanges et la mobilité ne se résument pas à l’apprentissage d’une langue. Ils offrent aussi la possibilité de se familiariser avec une nouvelle culture, de confronter ses propres points de vue et aussi de lier de nouvelles amitiés. Un séjour dans un milieu différent apporte de nombreuses et nouvelles expériences qui élargissent son horizon personnel. Les échanges et la mobilité contribuent par ailleurs à l’acquisition de compétences interculturelles et sociales, qui enrichissent son bagage professionnel et vont ensuite favoriser son employabilité. Dernier argument, mais non le moindre, la Suisse quadrilingue profite aussi de ce système d’échanges et de mobilité et voit sa cohésion nationale renforcée.

La Confédération et les cantons encouragent les programmes d’éducation dans le domaine des échanges et de la mobilité en engageant d’importants moyens financiers. Afin de donner de nouvelles impulsions à ce domaine, ils ont mis en place un acteur central sous la forme d’une agence nationale qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2017. Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), l’Office fédéral de la culture (OFC), l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) et la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) soutiennent ensemble cette nouvelle agence.

Promouvoir les échanges et la mobilité dans le domaine de l’éducation
L’objectif de Movetia est de permettre à tous les jeunes de participer à un projet d’échange ou de mobilité au cours de leur formation et, audelà, de les encourager à intégrer les échanges et la mobilité dans la suite de leur parcours de formation. La nouvelle agence développe, promeut et soutient des programmes, des projets et des partenariats dans le domaine de la formation et de la formation continue au niveau national et international, que ce soit au niveau scolaire, ou de la formation professionnelle ou extrascolaire. Movetia souhaite par ailleurs mieux faire connaître les avantages des échanges et encourager toutes les personnes en formation ainsi que les enseignants à faire usage des offres d’échange et de mobilité.
 
La nouvelle agence a également pour mission de mieux mettre en réseau les différents acteurs concernés. Une meilleure coordination doit en outre permettre de mieux adapter les offres aux besoins et de réduire les obstacles sur le plan de l’administration et de l’organisation. L’objectif visé est d’inscrire durablement les échanges et la mobilité dans la politique en matière de formation et d’éducation.

2017 : année de transition
Au cours de sa première année d’exploitation, la nouvelle agence nationale va mettre l’accent sur un inventaire des offres, un recensement des partenaires et une clarification des besoins. La Confédération et les cantons élaborent en parallèle une nouvelle stratégie globale en matière d’échange et de mobilité en Suisse, projet dans lequel Movetia apparaît comme acteur essentiel. Ces deux processus constituent la base sur laquelle de nouveaux programmes seront mis sur pied et les programmes existants valorisés ou complétés d’ici la fin de l’année 2017. Dans le même temps, Movetia continue à gérer divers programmes de la Confédération et des cantons jusqu’à présent gérés par la fondation ch, tels que les échanges de vacances pour les jeunes de l’enseignement obligatoire, les programmes d’assistanat linguistique pour les enseignants ainsi que la solution transitoire suisse mise en place pour Erasmus+.

La coopération en tant que facteur de succès 
Parmi les axes d’orientation de la nouvelle agence une place de choix sera réservée aux activités en cours de la Confédération et des cantons ainsi qu’aux nombreux projets des écoles, des asso-ciations et des entreprises. « En plus de l’élaboration de nouveaux programmes, nous souhaitons étendre notre réseau pour assurer une meilleure visibilité aux projets et initiatives afin d‘accroître le nombre de jeunes et d’écoles qui participent à un projet d’échange et de mobilité et donner ainsi de nouvelles impulsions aux échanges » estime Olivier Tschopp, le nouveau directeur de l’agence. « Movetia doit jouer le rôle de facilitateur et de coordinateur. L’atteinte de nos objectifs passe par une étroite collaboration avec les partenaires de la formation et notamment les cantons à l’échelle nationale. Nous voulons mettre en place un système qui utilise les forces et les compétences des différents acteurs tout en respectant leurs prérogatives »