Le programme pilote national permet aux étudiant-e-s et aux jeunes diplômé-e-s de hautes écoles pédagogiques et d’autres institutions de la formation des enseignant-e-s d’effectuer un stage dans une autre région linguistique de la Suisse. 

Les étudiant-e-s et les jeunes enseignant-e-s fraîchement diplômé-e-s ont la possibilité d’acquérir de l’expérience professionnelle en enseignant leur propre langue maternelle et en participant activement à la conception des cours dans le cadre d’un stage effectué dans une classe d’accueil du degré primaire ou secondaire. Ils améliorent par la même occasion leurs connaissances de la langue étrangère locale. Avec une telle expérience dans une autre région linguistique de Suisse, la mobilité peut être vécue à plusieurs niveaux : professionnel, linguistique, (inter)culturel et géographique. Il en résulte une valeur ajoutée non seulement pour les personnes mobiles mais aussi pour les élèves et leurs enseignants à court et à long termes : 

  • développements personnel et professionnel des futurs enseignant-e-s grâce au renforcement des connaissances méthodologiques et didactiques et des compétences linguistiques et interculturelles ;
  • expérimentation avec « Internationalisation@home » pour les enseignant-e-s, la direction et les classes de l’école d’accueil : confrontation avec la culture et la mentalité d’une autre région linguistique sans pour autant se déplacer ; 
  • création d’un environnement d'apprentissage de haute qualité pour toutes les parties impliquées grâce à un contact direct avec un locuteur natif / une locutrice native et à un enseignement diversifié et varié ; 
  • renforcement des synergies et de la coopération nationale au sein du système éducatif suisse ainsi que mise en place et valorisation d’un réseau professionnel national durable entre les jeunes enseignant-e-s et les enseignant-e-s expérimentés ; 
  • accès facilité aux projets de mobilité ; 

Le programme est lancé en 2019 dans le cadre d’une phase pilote. Des mobilités de courte durée (3 à 4 semaines) ou de plus longue durée (3 à 12 mois) sont possibles. 

Qui peut participer au programme pilote ?

Le programme pilote s’adresse aux étudiant-e-s qui comptent le français, l’allemand ou l’italien (degré primaire et secondaire I) parmi leurs disciplines et qui souhaitent effectuer un stage dans une autre région linguistique de la Suisse. Les jeunes diplômé-e-s qui souhaitent démarrer une mobilité dans un délai de 12 mois après la fin de leurs études peuvent également participer au programme.  

Le programme est ouvert aux étudiant-e-s / diplômé-e-s issus d’institutions de formation des enseignantes et enseignants reconnues par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).

Comment les mobilités sont-elles organisées ?

Les stages des étudiant-e-s et des jeunes diplômé-e-s sont organisés sous la forme de projets de mobilité par les institutions de formation des enseignant-e-s. En collaboration avec une institution partenaire, les places de stage sont proposées dans des écoles obligatoires du degré primaire ou secondaire I. 

Qui peut soumettre des projets et des demandes de financement ?

Les demandes de subvention de projet peuvent être présentées exclusivement par des institutions de formation des enseignant-e-s et non de manière individuelle par des étudiant-e-s.  

Les institutions qui souhaitent organiser des échanges pour leurs étudiant-e-s et/ou proposer des places de stage d’un établissement partenaire déposent une demande de subvention auprès de Movetia. 

Quel est le soutien apporté par Movetia ?

L’agence Movetia soutient financièrement les étudiant-e-s qui entreprennent un projet de mobilité en versant une contribution visant à couvrir les frais supplémentaires liés à la mobilité. Movetia subventionne par ailleurs les institutions requérantes pour l'organisation générale des mobilités et pour la mise à disposition de places de stages.

Movetia contribue en outre à la création d'un réseau professionnel national qui peut être constitué pendant la mobilité et qui permet d'initier un (premier) projet de mobilité avec un accès facilité. 

A qui peuvent s’adresser les personnes intéressées ?

Les étudiant-e-s et les diplômé-e-s intéressés par un projet de mobilité s’adressent au bureau des relations internationales ou au service chargé de l’organisation de stages de langue de leur établissement d’origine pour obtenir des informations générales ou relatives aux délais, aux conditions, aux documents, etc. Les institutions qui souhaitent participer au programme adressent leur demande directement à Movetia.