L’internationalisation de la formation professionnelle apporte une plus-value significative pour tous les acteurs.

  • Les personnes en formation et les jeunes diplômé-e-s de la formation professionnelle, grâce à la mobilité, renforcent leurs compétences personnelles, sociales, interculturelles et professionnelles et, par là même, leur employabilité.
  • Les entreprises formatrices et les écoles professionnelles se positionnent en tant qu’établissements de formation innovants et attrayants, contribuant ainsi au renforcement de la formation professionnelle suisse tout en prévenant la pénurie de personnel qualifié et en élargissant leur réseau international.
  • Les associations professionnelles s’engagent en faveur d’une formation professionnelle orientée vers l’avenir qui se fixe pour objectif de former des jeunes ouverts sur le monde.
  • Les institutions de formation, par le biais de coopérations transnationales européennes (acteurs suisses et européens), ont la possibilité de déployer conjointement des résultats innovants, d’échanger des pratiques éprouvées ou de développer les qualifications de profils professionnels dans une branche donnée.    

Movetia subventionne une partie des coûts des projets européens de mobilité sur la base de montants forfaitaires ainsi que les coûts liés à la coopération entre des acteurs suisses de la formation professionnelle et des acteurs européens dans le cadre de partenariats de coopération. Les projets doivent en principe contribuer au renforcement du réseau international et au développement du système de formation suisse. 

Quels types de projet sont subventionnés dans le domaine de la formation professionnelle?

Mobilité

  • Projets de mobilité pour des personnes en formation, des jeunes diplômé-e-s : travail de projet thématique ou stage professionnel, avec et sans préparation linguistique.
    Également pour le personnel de la formation professionnelle duale  ou en école : échanges sur des questions de formation et de formation continue, stage d’observation (jobshadowing),  mission d'enseignement, réseautage et formations continues structurées.

Coopération 

  • Partenariats de coopération : ils visent la coopération transnationale d’institutions du domaine de la formation professionnelle dans le but de promouvoir l’innovation et les échanges de bonnes pratiques.

Alliances pour l’innovation

  • Les alliances pour l’innovation sont encouragées afin de renforcer la collaboration stratégique entre les acteurs de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle avec leur environnement socioéconomique plus large. Le but est de déterminer et de mettre à disposition des compétences et des connaissances nécessaires à l’évolution du marché du travail, à l’innovation et au développement durable dans la formation générale et professionnelle.

Centres d’excellence professionnelle

  • Les Centres d’excellence professionnelle sont soutenus pour promouvoir le développement de stratégies d’internationalisation ainsi que la collaboration internationale et intersectorielle. Ce format se concentre sur la convergence ascendante durable de l’excellence dans la formation professionnelle qui prend en compte tant les individus que les organisations.

Veuillez nous contacter pour plus de précisions sur les conditions de participation et les modalités de présentation du dossier de candidature.

Visites préparatoires

Les acteurs du domaine de la formation professionnelle qui planifient soit un projet de mobilité, soit un partenariat stratégique, ont la possibilité de rendre visite à la (aux) future(s) organisation(s) partenaire(s) avant de déposer leur demande de projet. Ils peuvent à cet effet demander une subvention sous la forme d’un forfait pour les frais de voyage et de séjour. L’objectif est de mettre en place un solide partenariat et de planifier le projet. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici.

Mesures de soutien

Les institutions de la formation professionnelle actives ou voulant devenir actives dans les échanges et la mobilité au niveau international ont la possibilité de bénéficier d’un soutien financier supplémentaire dans divers domaines (ex : communication, organisation d’événement, réseautage, etc.). Cette offre se présente sous forme de différents forfaits et est également ouverte aux projets de mobilités qui ne sont pas subventionnés par un des programmes de Movetia.

Délais pour le dépôt d’une demande de subventions

Projets de mobilités (2e délai) : 4 octobre 2021

Projets de coopération : 4 juin 2021

Rectificatif renouvelé du Guide Erasmus+ 2021 le 12 mai 2021 : Pour les projets de coopération, la date limite du 2ème appel a été reprise.

Date limite de soumission pour l'UE : 3 novembre 2021
Date limite de soumission de Movetia : 17 novembre 2021

Alliances pour l’innovation :

Délai de soumission pour l'UE : 7 septembre 2021
Délai de soumission de Movetia : 21 septembre 2021

Ceci pourrait également vous intéresser

[Translate to français:]

Stage professionnel à l’étranger: quels avantages les PME en tirent-elles?

Une dessinatrice en formation a acquis une expérience professionnelle à Vienne. Ce séjour s’est révélé très enrichissant pour elle, mais également pour son entreprise formatrice, un bureau d’architectes suisse. Une vidéo explique pourquoi tant l’apprentie que l’entreprise en sont sorties grandies.

«Transfert»: le magazine en ligne bénéficie du soutien de Movetia

Movetia et la Société suisse pour la recherche appliquée en matière de formation professionnelle (SRFP) collaborent plus étroitement. Avec le magazine en ligne spécialisé «Transfert» et le prix SRFP, elles favorisent la visibilité et l’exploitation de la recherche dans la pratique de la formation professionnelle.

Échange national dans la formation professionnelle Consultation des partenaires de la formation professionnelle sur le nouveau programme de Movetia

Movetia est en train de développer un programme dans la formation professionnelle pour les échanges entre les régions linguistiques suisses. Il sera lancé en avril 2022.

Erasmus+: une nécessité et un potentiel importants

Les acteur-rice-s suisses démontrent qu’une association à Erasmus+ permettrait d’accroître significativement les activités de mobilité et de coopération internationales dans le secteur éducatif. L’enjeu ne les effraie pas, même si des mesures de sensibilisation et de soutien sont nécessaires.