Les partenariats de coopération sont un format de projet d’Erasmus+. Ils permettent aux institutions de l’enseignement scolaire, de la formation professionnelle, de l’enseignement tertiaire, de la formation des adultes et des activités de jeunesse extrascolaires de coopérer avec des institutions partenaires européennes. Des réseaux internationaux facilitent l’échange de connaissances et d’expériences ainsi que l’élaboration d’approches innovantes dans le domaine de la formation. Autant de bénéfices dont profite l’ensemble du paysage suisse de la formation.

Combien de temps les partenariats de coopération durent-ils ?

Les projets durent entre 12 et 36 mois, en fonction de leurs objectifs et des activités prévues. Cette règle s’applique à tous les domaines de la formation et aux activités de jeunesse extrascolaire.

Qui peut participer ?

Les institutions de formation, les organisations d’utilité publique/ONG, les associations, les services publics et les organismes culturels peuvent prendre part aux partenariats de coopération.

D’une manière générale, les partenariats de coopération visent une collaboration étroite entre les institutions des pays du programme Erasmus+. Ils doivent englober au moins trois organisations de trois pays du programme Erasmus+.

Les institutions établies en Suisse ne sont pas autorisées à diriger un projet. Elles ont toutefois deux possibilités de participer aux projets avec le statut de partenaire : soit comme partenaires officiels, si elles apportent une valeur ajoutée significative au projet, soit comme partenaires associés. Voir « Déposer une demande » dans la colonne de droite.

Comment les institutions suisses sont-elles soutenues financièrement ?

Les institutions suisses qui participent aux partenariats de coopération comme partenaires officiels (full partner) sont financées via le projet Erasmus+. Celles qui y participent comme partenaires associés peuvent demander des fonds au programme suisse pour Erasmus+. La subvention est en grande partie versée sous la forme de forfaits pour des postes budgétaires déterminés. Vous trouverez de plus amples informations dans la vue d’ensemble des subventions.

En quoi les partenariats de coopération se distinguent-ils des anciens partenariats stratégiques européens ?

En 2021, les partenariats de coopération s’accompagnent des nouveautés suivantes :

  • Harmonisation de l’instrument d’encouragement pour tous les niveaux, par exemple en ce qui concerne la durée des projets ;
  • Nouvelles priorités horizontales (inclusion et diversité, environnement et engagement contre le changement climatique, transformation numérique, valeurs communes, engagement citoyen et participation) ;
  • Attention accrue portée à la collaboration transdisciplinaire et à l’implication d’institutions qui n’ont pas encore participé à ce type de projet ;
  • Octroi de fonds supplémentaires pour rendre les projets plus inclusifs, promouvoir les voyages plus respectueux de l’environnement de manière standardisée et soutenir les manifestations virtuelles ;
  • Les agences nationales Erasmus+ subventionnent désormais les projets d’un montant de EUR 100 000.– à EUR 400 000.– (au lieu de EUR 450 000.– au maximum), sans limite mensuelle. La gestion des demandes émanant des organisations non gouvernementales européennes est dorénavant centralisée. Par ailleurs, le format « Partenariats à petite échelle » a vu le jour pour compléter les partenariats de coopération ; il concerne les projets d’une durée de 6 à 24 mois et d’un montant de EUR 30 000.– ou de EUR 60 000.–. La Suisse n’a pas la possibilité de participer aux partenariats à petite échelle, car elle n’est pas associée au programme.

Visites préparatoires

Les visites préparatoires permettent au personnel enseignant et administratif des institutions de l’enseignement tertiaire de préparer des projets de coopération. Les forfaits comportent des subventions pour les frais de voyage (400 CHF) et pour les frais de séjour (400 CHF). Pour de plus amples informations, veuillez consulter les critères de financement. La demande de subvention doit nous parvenir au moins un mois avant le début de la visite.

Ceci pourrait également vous intéresser

Coopérations dans le cadre d’Erasmus+ : la Suisse à la traîne !

L’un des points forts d’Erasmus+, outre l’encouragement de la mobilité des personnes en formation, réside dans les projets de coopération transnationaux. En effet, ces derniers favorisent l’innovation et l’échange de bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves dans le domaine de l’éducation. Une comparaison chiffrée…

Lancement de l’appel à projets de coopération européenne!

La nouvelle génération du programme Erasmus+ offre elle aussi des possibilités intéressantes de collaboration helvético-européenne dans le domaine de la formation et de la jeunesse sous la forme de projets de coopération. Le programme suisse pour Erasmus+ continuera de soutenir les organisations suisses de…

A vos agendas: la rencontre annuelle de Jeunesse en action

Nous vous invitons à réserver la date de l’édition 2021 de la rencontre annuelle de Jeunesse en action. Cette manifestation sera consacrée à la thématique de l’éducation non formelle. Son nom en dira long sur le programme: l’éducation non formelle ne fera pas seulement l’objet de discussions, elle sera également rendue…

swissuniversities: plaidoyer pour une réassociation de la Suisse au programme Erasmus+

La Conférence des recteurs des hautes écoles suisses swissuniversities appelle le Conseil fédéral à reprendre immédiatement les négociations avec l’Union européenne pour garantir la participation des hautes écoles suisses au programme Erasmus+ pour la période 2021-2027. L’accès aux réseaux et aux possibilités de…