Dans le cadre du Programme suisse pour Erasmus+, plus particulièrement du Swiss-European Mobility Programme (SEMP), il est également possible d’effectuer une mobilité étudiante à l’échelle mondiale.

Le Programme suisse pour Erasmus+ permet de maintenir des activités d’échanges et de mobilité entre la Suisse et l’Europe. Pour les étudiant-e-s des hautes écoles et des écoles supérieurs suisses, il est ainsi possible via le Swiss-European Mobility Programme (SEMP) de partir à l’étranger pour une expérience interculturelle. Grâce à de nouvelles mesures, à partir du 1er juin 2021, les institutions de l’enseignement supérieur suisses qui font partie du SEMP peuvent également organiser de la mobilité étudiante sortante (en partant de la Suisse) et entrante (en venant en Suisse) avec tous les pays du monde. 

Cette nouvelle offre qui permet d’élargir la zone géographique du programme répond à un besoin. Ainsi, l’agence se réjouit que les étudiant-e-s puissent profiter de nouvelles collaborations. En effet, cette extension doit permettre de développer la mobilité internationale en partenariat avec des institutions du monde entier. A noter que le programme Erasmus+ offre également cette possibilité à l’échelle mondiale.

Uniquement pour la mobilité étudiante

Pour le moment, seule la mobilité étudiante (à des fins d’études et à des fins de stages) est concernée.

La bourse semestrielle s’élève à CHF 2’500.-.

Les conditions pour effectuer une mobilité sont les mêmes que pour la mobilité étudiante européenne.

Plus d’informations sur le Swiss-European Mobility Programme.

Si vous êtes un-e étudiant-e intéressé-e par cette nouvelle offre, veuillez contacter le bureau des relations internationales au sein de votre haute école / école supérieure. Il vous donnera de plus amples informations sur les possibilités existantes.

Institutions partenaires à l’étranger

Les institutions partenaires à l’échelle mondiale doivent avoir signé un accord avec une institution de l’enseignement supérieur suisse qui fait partie du SEMP. Dans ce cadre, elles doivent approuver les principes de qualité du SEMP / Erasmus+ European Charter for Higher Education ECHE.

De plus, elles doivent être des institutions d’enseignement tertiaire officielles qui proposent un diplôme reconnu ou d’autres qualifications tertiaires reconnues au niveau des hautes écoles conformément aux lois et aux pratiques du pays dans lequel elles sont basées.