Les ancien-ne-s assistant-e-s de langue partagent leur engouement et répondent aux questions relatives au programme d’assistance de langue. Une première pour Movetia, qui n’avait pas encore eu recours à des ambassadeur et ambassadrices jusqu’ici.

Les premier-ère-s ambassadeur et ambassadrices de programme de Movetia se sont jadis lancé-e-s dans l’inconnu en tant que participant-e-s au programme. Ils ont tous fait partie du programme d’assistance de langue et ont ainsi recueilli une première expérience d’enseignement dans une culture différente de la leur, enseigné dans leur langue maternelle et, par la même occasion, approfondi leurs connaissances de la langue du pays d’accueil. Le séjour à l’étranger fut pour eux-elles un enrichissement durable.

Que ressent-on quand on se tient pour la première fois devant une classe de langue étrangère ? Qu’est-ce qui intéresse et motive les élèves, que souhaitent-ils-elles savoir au sujet de la Suisse ? Comment trouve-t-on un hébergement à l’étranger ? Movetia répond aux questions relatives au processus de candidature, tandis que les ambassadeur et ambassadrices de programme parlent de leur vécu – une combinaison parfaite ! Movetia leur a confié la mission d’inciter d’autres jeunes enseignant-e-s à sauter le pas à leur tour. Les ancien-ne-s assistant-e-s de langue conseillent les personnes intéressées et répondent à leurs questions. L’avantage de cette démarche ? Les futur-e-s assistant-e-s de langue peuvent s’adresser à un-e interlocuteur-rice crédible et évaluer ainsi si leurs attentes correspondent à la réalité. Ils apprennent, de première main, ce que le travail d’assistant-e de langue implique. Les ambassadeur et ambassadrices de programme renseignent volontiers quant à la vie sur place et au travail au sein des écoles d’accueil.

Vous trouverez des informations détaillées concernant les conditions de participation, la durée de l’engagement, la charge d’enseignement ainsi que le salaire dans les différents pays participant au programme en consultant les descriptifs de programmes de Movetia.

Apprenez-en plus au sujet des ambassadeur-rice-s de programme et contactez-les directement par e-mail (à partir de septembre 2021).  

La France a également des ambassadeurs pour son programme d’assistance de langue. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L'ambassadrice de programme, Pauline Bachofner, raconte :

Ambassadrice de programme Julie Rouiller

Pays: Autriche
Année scolaire: 2018/2019
Ecoles: Tulln an der Donau / Klosterneuburg
Langues parlées: Français, allemand, anglais

Intéressé-e? Contactez Julie Rouiller par email

Raisons qui m’ont poussée à devenir assistante de langue:

Lors de ma troisième année de Bachelor en Lettres à l’Université de Lausanne, j’avais du mal à me projeter dans un quelconque futur professionnel. Ma motivation pour les études était au plus bas, trouver un sens à ce que je faisais était très dur. J’ai donc pris la décision de faire une pause. Le besoin de partir à l'étranger s'est avéré comme une évidence pour moi et c’est là que j’ai découvert le programme de Movetia.

Ayant commencé mes études dans le but de devenir professeure d’allemand, sans n'avoir pourtant jamais eu l’occasion d’enseigner régulièrement, j'ai saisi l'opportunité offerte par Movetia de m'essayer à l'enseignement. Cette expérience m'a permis de me rassurer dans mes projets d'avenir et de retrouver la motivation à finir mes études.

De plus, ce programme étant rémunéré, l’occasion de voyager et de découvrir de nouveaux pays était aussi très tentante.

À qui recommanderais-je le programme

Je conseille donc ce programme aux étudiant-e-s qui souhaitent se diriger vers une carrière dans l’enseignement. A ceux qui étudient les langues étrangères et bien sûr à ceux qui sont curieux de la vie à l’étranger et qui ont envie de vivre de nouvelles aventures.

Ambassadrice de programme Daniela Baumann

Pays d'accueil:  France
Année scolaire: 2020/2021
Ecole: Collège Jacques Prévert, Collège Jean Moulin, Collège André Malraux
Langues parlées français, allemand et anglais

Intéressé-e? Contactez Daniela Baumann par email

Raisons qui m’ont poussée à devenir assistante de langue:

Avant de commencer à travailler comme enseignante à l’école primaire en Suisse, je souhaitais approfondir mon expérience à l’étranger et découvrir le système scolaire français. Pendant mes études à la haute école pédagogique de Zurich, j’avais effectué un échange à Toulouse et je voulais retourner dans la Ville rose, dans le sud de la France.

Dans mon cursus à la haute école pédagogique, j’ai choisi le français; je trouve que, lorsqu’on enseigne une langue, on doit aussi transmettre la culture et donc être familière avec elle. Mon objectif était, d’une part, d’améliorer mon français et, d’autre part, de me plonger dans un autre système scolaire, car c’est une manière de découvrir une partie essentielle de la culture d’un pays.

À qui recommanderais-je le programme

Je recommande le programme à toutes les personnes qui souhaitent acquérir une expérience supplémentaire. Pendant le stage, on s’habitue au rôle de l’enseignant-e, tout en améliorant ses connaissances en français.