Les programmes intensifs mondiaux sont des cycles de formation de courte durée organisés conjointement par au moins deux institutions d'enseignement tertiaire. Des étudiant-e-s et des professeur-e-s de hautes écoles et d’écoles supérieures suisses testent des offres de formation novatrices et multidisciplinaires lors d’échanges de courte durée hors d’Europe. 

Les programmes intensifs (PI) permettent aux institutions d'enseignement tertiaire de se créer un réseau dans le monde entier, de tester de nouveaux modes de coopération et de faire des expériences de mobilité avec de nouveaux partenaires ainsi que de renforcer et de développer les partenariats existants. Les cycles de formation ont pour objectif de permettre l’émergence de partenariats durables entre les institutions et de créer un cadre pour des mobilités plus longues pendant les études.

Les PI reposent essentiellement sur la collaboration au sein de groupes internationaux. Les étudiant-e-s, les professeur-e-s et le personnel bénéficient de conditions d’apprentissage et d’enseignement particulières qu’une institution ne peut pas offrir à elle seule. Les participant-e-s éclairent la thématique abordée sous de nouveaux angles. Les professeur-e-s ont non seulement l’opportunité de faire un échange d’expériences sur des contenus pédagogiques et de nouvelles approches de cursus, mais également de tester de nouvelles méthodes pédagogiques dans une classe internationale.

Quels critères le projet doit-il remplir ?

Le projet doit apporter une valeur ajoutée pour les institutions elles-mêmes ainsi que pour le système suisse de formation et correspondre à la stratégie d’internationalisation des institutions participantes. Le programme intensif doit présenter un contenu novateur et équilibré, par exemple en termes d’offre de formation ou de méthodologie, d’accès aux informations, de développement de compétences ou encore d’interdisciplinarité. Le PI doit se dérouler en Suisse ou dans un pays participant au PI. 

Qui peut y participer ?

Les programmes intensifs sont réalisés entre une institution d'enseignement tertiaire suisse et au moins une institution ou organisation non-européenne. Le consortium des écoles définit les critères de participation applicables aux professeur-e-s et aux étudiant-e-s (exigences, candidatures, délais) et procède à la sélection des participant-e-s.

Qui peut déposer une demande ?

Peuvent déposer une demande les professeur-e-s, les chercheurs/chercheuses, les chargé-e-s de cours actifs dans une institutions d'enseignement tertiaire suisse ainsi que le personnel de ces institutions.

Les demandes sont transmises directement à l’agence nationale Movetia. Il est recommandé de déclarer le projet auprès du service dédié aux relations internationales de l’institutions d'enseignement tertiaire concernée.

Dates importantes

  • Les demandes doivent être déposées avant le 31 mai 2018. Le formulaire de candidature se trouve à droite
  • Le lancement du projet est fixé au 1er septembre 2018. 

Quel soutien apporte Movetia ?

  • Soutien financier : les projets peuvent bénéficier de subventions à hauteur de 60 % au maximum des coûts du projet. Le projet faisant l’objet de la demande ne doit pas déjà bénéficier de subventions de la part d’Erasmus+.
  • Conseil : Movetia se tient à la disposition des requérant-e-s pour les conseiller et les accompagner. Par ailleurs, elle coordonne la procédure de candidature et est responsable de l’évaluation des dossiers.