La solution suisse pour Erasmus+ dans le domaine tertiaire s'appelle Swiss-European Mobility Programme SEMP. SEMP offre aux institutions d'enseignement tertiaire la possibilité de soutenir financièrement les étudiant-e-s, le corps professoral ainsi que le personnel administratif pour des séjours d’études, de stage, d’enseignement ou de formation continue en Europe. 

Qui peut participer?

  • Les étudiants peuvent accomplir un séjour d’études dans une haute école partenaire en Europe, d’une durée de 12 mois au maximum par cycle d’études (bachelor, master, doctorat). Les séjours sont reconnus comme période d’études par leur propre haute école.
  • Les étudiants et les diplômés peuvent effectuer un stage dans une entreprise ou dans un autre professionnel milieu approprié à l’étranger, d’une durée d’une année au maximum par cycle d’études (bachelor, master, doctorat).
  • Les professeurs ont la possibilité d’enseigner à l’étranger pour des séjours de deux mois au maximum. Cette possibilité concerne tous les domaines d’études.
  • Le personnel des hautes écoles/écoles supérieures peut effectuer par des formations continues à l’étranger et par des stages d’observation ou des visites d’études dans une haute école partenaire ou auprès d’un établissement correspondant à l’étranger.

Qui peut déposer des projets?

Les demandes SEMP de mobilité doivent être déposées directement auprès de l’agence nationale Movetia par les institutions de formation du degré tertiaire et non pas par les étudiants ou par le personnel.

Comment sont organisées les mobilités?

Les hautes écoles et les écoles supérieures disposent en règle générale d’un bureau chargé de l’organisation et de la réalisation des séjours de mobilité à l’étranger pour leurs étudiants et leur personnel. Ce bureau fournit toutes les informations nécessaires (conditions, candidature, délais, etc.) sur les séjours de mobilité à l’étranger.

Mobilité entrante (incoming) – définition et conditions

Afin de garantir la réciprocité, les séjours de mobilité en Suisse des étudiants et du personnel des pays participant à Erasmus+ sont soutenus dans le cadre du SEMP. Les stages doivent être organisés par une haute école suisse qui est généralement une institution partenaire de la haute école d’origine. Les étudiants et le personnel des hautes écoles peuvent s’informer auprès du bureau de leur haute école d’origine chargé des séjours à l’étranger. 

Depuis 1987, plus de 4,4 millions d’étudiant-e-s européennes – dont 44'251 depuis la Suisse – ont réalisé un séjour de mobilité à l'étranger. Quelles sont les destinations les plus populaires ? Quel domaine d'études rassemble le plus d'étudiant-e-s mobiles ? Nos statistiques vous renseignent sur ces sujets et encore plus. 

Instruments de financement d’Erasmus+ et opportunités pour les institutions suisses

Une composante supplémentaire de l’internationalisation des hautes écoles est la mise sur pied et la réalisation de partenariats stratégiques communs et de projets de coopération. Erasmus+ offre à cet effet différents instruments d’encouragement qui soutiennent la coopération interinstitutionnelle. La présente vue d’ensemble regroupe toutes les offres Erasmus+ destinées au degré tertiaire et renseigne sur les possibilités de participation des hautes écoles suisses (malgré le statut de pays partenaire). 

Pour la mobilité et la coopération avec des institutions issues des pays en-dehors du programme Erasmus+, il existe d’autres instruments de financement à disposition dans le cadre du programme international de Movetia.

Appel à projets 2018

Délai de candidature: 5 mars 2018

Pays partenaires participant à Erasmus+

Télécharger notre étudiant typique ERASMUS-SEMP

Contact

E-Mail
+41 32 462 00 50