Les partenariats stratégiques sont un format de projet d'Erasmus+. Ils permettent aux institutions de l'enseignement scolaire, de la formation professionnelle, de l'enseignement tertiaire, de la formation des adultes et des activités de jeunesse extrascolaires de coopérer avec des partenaires européens. Grâce à cette coopération, des approches novatrices en matière de formation sont mises au point. Des connaissances et des expériences sont échangées dans le cadre de réseaux internationaux. Autant de bénéfices dont profite l'ensemble du paysage suisse de la formation.

Quels sont les objectifs des partenariats stratégiques?

Les partenariats stratégiques permettent une coopération européenne à tous les niveaux de formation ainsi que dans le domaine des activités de jeunesse extrascolaires. Ensemble, les institutions participantes créent des concepts, des méthodes et des instruments innovants ou échangent leurs expériences et exploitent les synergies. Cette coopération contribue au développement de la qualité et au renforcement des réseaux internationaux.

Quels types de projets sont distingués?

Deux types de projets sont encouragés (guide du programme Erasmus+):

Les partenariats stratégiques pour soutenir l’innovation
L’accent est ici mis sur le développement et la diffusion de produits innovants, tels que les approches, les méthodes et les instruments d’enseignement. Les produits sont qualifiés de prestations intellectuelles.

Ce type de projet est ouvert à tous les niveaux de formation et aux activités de jeunesse extrascolaires. Des projets intersectoriels sont également possibles.

Les partenariats stratégiques pour échanger de bonnes pratiques
Ces projets favorisent l’échange d’idées, de méthodes et de pratiques, permettent de créer et de renforcer des réseaux et d’accroître la capacité de coopération transnationale.

Ce type de projet est ouvert aux institutions de l’enseignement scolaire, de la formation professionnelle, de la formation des adultes et des activités de jeunesse. Des projets intersectoriels entre ces domaines sont possibles.

Pour le format de projet „ initiatives de jeunesse transnationales“ les critères des partenariats stratégiques pour l’échange de bonnes pratiques s’appliquent. Les jeunes réalisent un propre projet de A à Z.

Comment les partenariats stratégiques sont-ils soutenus financièrement?

En règle générale, l’encouragement de projets de coopération se base sur des forfaits affectés à des postes budgétaires définis. Le montant des subventions dépend de la durée du projet, des activités planifiées et du type de projet. Vous trouverez de plus amples détails dans l’aperçu des subventions.

Quelle est la durée d’un partenariat stratégique?

  • Enseignement scolaire, formation professionnelle, formation des adultes : entre 12 et 36 mois
  • Enseignement supérieur : entre 24 et 36 mois
  • Activités de jeunesse extrascolaires : entre 6 et 36 mois

Qui peut participer à des partenariats stratégiques?

Les partenariats stratégiques sont ouverts aux institutions de formation, aux organisations à but non lucratif/ONG, aux associations, aux organismes publics ou aux institutions culturelles. Les institutions basées en Suisse peuvent choisir entre deux options de participation.

Ceci pourrait également vous intéresser

Tour d’horizon – Les bonnes pratiques scolaires en tournée

Après le succès du colloque qui s’est tenu dans le cadre de l’initiative « Oser l’échange » le 4 décembre 2019, Movetia et ProfilQ ont entamé le « Tour d’horizon 20/21 – Les bonnes pratiques scolaires en tournée ». Nous présenterons, dans six régions de Suisse et jusqu’à la fin 2021, des modèles pratiques innovants.

Bilan du Programme suisse pour Erasmus+ actuelle – et ses limites

Erasmus+ constitue une chance pour les hautes écoles, la formation professionnelle ou l’enseignement scolaire. Movetia publie 3 cahiers qui dressent le bilan et les perspectives dans chacun de ces secteurs.

26 projets de formation continue subventionnés en 2020

Movetia subventionne cette année 26 projets de mobilité dans les domaines de l’enseignement scolaire et de la formation des adultes. Ce sont près de 640 séjours en Europe pendant lesquels les participant-e-s vont non seulement élargir leur horizon professionnel mais aussi échanger avec des collègues sur les approches…

Plus de jeunes suisses effectuent un échange ou une expérience de mobilité vers l’Europe, la formation professionnelle a aussi la cote !

Une croissance importante (+ 18%) pour les apprenti-e-s qui effectuent un stage ou un séjour à l’étranger, une hausse constante (+8%) de la mobilité des étudiant-e-s des hautes écoles, ainsi qu’une progression réjouissante dans les autres secteurs. C’est le bilan de l’appel à projets 2020 de Movetia, l’agence nationale…