Dans le domaine des hautes écoles et de la formation professionnelle supérieure, les mobilités européennes sont principalement encouragées par le biais du Swiss-European Mobility Programme SEMP. Le programme suisse pour Erasmus+ offre en outre la possibilité de planifier et de mettre en œuvre des partenariats et des coopérations institutionnelles transnationales.

Le programme suisse pour Erasmus+ se base dans une large mesure sur le programme européen d’éducation Erasmus+. En Suisse, dans le domaine de l’enseignement tertiaire, il permet non seulement de réaliser des projets de mobilité individuelle mais également des coopérations institutionnelles en vue d'une collaboration entre les institutions de formation. Les hautes écoles, les hautes écoles spécialisées et les écoles supérieures sont ainsi soutenues, à différents niveaux et sur la base de diverses offres, dans leurs efforts d'internationalisation, de coopération européenne et dans l'organisation de la mobilité des étudiant-e-s et du personnel.

Les projets doivent ainsi contribuer à la mise en réseau à l’échelle internationale et au développement de la qualité dans le système éducatif suisse pour être soutenus financièrement. 

Quels types de projets bénéficient d'un soutien financier dans le degré tertiaire?

Mobilité

  • Le Swiss-European Mobility Programme SEMP soutient les étudiant-e-s, les enseignant-e-s et autres collaborateurs et collaboratrices des hautes écoles suisses et européennes dans l’organisation de séjours à l'étranger (Europe) limités dans le temps. Le programme englobe la mobilité de la Suisse vers l'étranger ainsi que de l'étranger vers la Suisse.

Coopération

  • Les partenariats stratégiques sont soutenus afin de promouvoir, au niveau européen, l'innovation dans le système éducatif suisse à travers la collaboration internationale, l'échange de connaissances spécialisées et la transmission de compétences.
  • Les Knowledge Alliances sont encouragées afin de renforcer la coopération entre les institutions de formation suisses et les entreprises, d'améliorer la qualité de la formation et de promouvoir la modernisation institutionnelle.