A travers des projets transnationaux sur le thème Jeunesse et politique, les jeunes apprennent à connaître concrètement le sens de la participation politique et les processus démocratiques. Ensemble avec des jeunes d’autres pays et des décideurs, ils débattent de thèmes politiques concernant la jeunesse.

Qu’est-ce qu’un projet dans le domaine Jeunesse et politique ?

Les projets Jeunesse et politique favorisent le développement de stratégies jeu­nesse et incitent les jeunes à participer activement à la démocra­tie. Dans le cadre d’un dialogue, les jeunes ont l’occasion de discuter avec des décideurs politiques. Les activités transnationales sont très variées et peuvent prendre la forme d’événements, de séminaires ou de débats. Leurs points communs sont le rôle actif joué par les jeunes participants dans la planification des projets, dans leur préparation et dans leur mise en œuvre.

Activités éligibles:

  • Manifestations visant à simuler le fonctionnement d’institutions démocratiques et/ou le rôle des décideurs, par ex. parlements des jeunes transnationaux.
  • Rencontres, débats ou séminaires transnationaux permettant d’instaurer un dialogue entre les jeunes et les responsables de la politique jeunesse. 

Les projets du domaine Jeunesse et politique se basent sur le « dialogue structuré » préconisé dans le cadre du programme Erasmus+  en lien avec la stratégie européenne pour la jeunesse. Le programme suisse pour Erasmus+ n’intègre toutefois pas entièrement tous les aspects de cette offre. Le caractère transnational des projets revêt une importance prioritaire dans le programme suisse. 

Critères formels auxquels doit satisfaire un projet dans le domaine Jeunesse et Politique :

  • Participant-e-s : jeunes âgés de 13 à 30 ans domiciliés dans un des pays participants. Nombre minimum de participants : 30 jeunes. Des responsables de la politique jeunesse, des décideurs ou des experts peuvent être impliqués indépendamment de leur âge ou de leur origine. 
  • Durée : 2 jours au minimum, 14 jours au maximum (sans les jours de voyage). Durée totale du projet: 3 à 24 mois (phases préparatoire et de suivi incluses).
  • Lieu : Le projet doit se dérouler en Suisse (projet incoming) ou dans le pays d’une des organisations participantes (projet outgoing).

Critères d’encouragement qualitatifs : veuillez consulter la page déposer une demande de subvention.

Conditions de subventionnement par Movetia :

  • Forfait voyage : 400 CHF par personne pour les voyages à l’étranger, 50 CHF par personne pour les voyages en Suisse.
  • Soutien organisationnel : projet en Suisse : 49 CHF par jour et par personne ; projet à l'étranger : entre  400 CHF et 1000 CHF (selon la durée) par activité et par personne.
  • Soutien lors de la participation de personnes souffrant d’un handicap (special needs) : 100% des coûts éligibles effectifs.
  • Coûts exceptionnels (p. ex. frais de visa) : projet en Suisse: 100% des coûts éligibles effectifs ; projet à l'étranger: pas de subventionnement.

Vous trouverez le détail des montants alloués ainsi que les explications correspondantes dans la vue d’ensemble des subventions

Ceci pourrait également vous intéresser

Du mandala créatif au questionnaire statistique

L’évaluation et la reconnaissance des résultats d’apprentissage constituent un élément central de tout échange organisé dans le domaine de la jeunesse. Les projets de mobilité de l’association jurassienne Les Coccinelles sont à cet égard exemplaires. Nous vous montrons comment elle procède en nous appuyant sur son projet «SustainaBal».

Guide des programmes Jeunesse en Action

Il y en a pour tous les goûts : Jeunesse en action propose des offres pour les adolescents et les adultes, les grandes fédérations jeunesse et les petites associations, les groupes et les particuliers.

Quels sont les avantages des projets d’échange? Invitation à la rencontre annuelle de Jeunesse en action

Quelle est l’influence des projets d’échange sur l’animation jeunesse? De quelle manière peut-on en mesurer les résultats? De quelle manière les jeunes, les organisations participantes et la société en profitent-ils? Movetia souhaite vous inviter à débattre de l’impact de notre travail lors de la rencontre annuelle…

Play to Grow

Le projet pour la jeunesse RUMO aurait dû avoir lieu hors ligne et en ligne. En raison de la pandémie du Covid-19, cela n’a malheureusement pas été possible. À l’ère de la distanciation sociale, les organisateur-rice-s et les participant-e-s ont été obligé-e-s de changer d’approche. Mais grâce à leur engagement, le jeu international regroupant cinq équipes provenant du Kenya, de Palestine, d’Espagne, du Brésil et de Suisse a pu se dérouler en dépit de tout – mais en ligne uniquement!