Le programme Echange national d’enseignant-e-s soutient les institutions de formation des enseignant-e-s dans leur collaboration avec des établissements d’autres régions linguistiques et subventionne les projets de partenariat nationaux pour accroître la mobilité.

Quels sont les objectifs des projets de partenariat ?

La condition pour réussir à réaliser des projets de mobilité est d’établir un partenariat qui fonctionne. En conséquence, les projets subventionnés visent à renforcer la collaboration institutionnelle et à accroître ainsi la mobilité dans la formation des enseignant-e-s. Les hautes écoles pédagogiques nouent des partenariats avec d’autres institutions et/ou des écoles d’une autre région linguistique. Ensemble, les établissements concernés développent des concepts, des méthodes et des outils de promotion de la mobilité, réalisent des projets de mobilité de petite envergure ou échangent au sujet de leurs bonnes pratiques. Les nouvelles synergies qui en résultent permettent d’améliorer la qualité de la formation des enseignant-e-s et de renforcer la formation des futur-e-s enseignant-e-s dans son ensemble.

Qui peut participer au programme ?

Le programme s’adresse aux institutions de formation des enseignant-e-s officielles selon la reconnaissance des diplômes par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique CDIP. Ces institutions peuvent collaborer avec une ou plusieurs autres hautes écoles pédagogiques, écoles ou institutions de formation des enseignant-e-s d’une autre région linguistique (ou de plusieurs régions). Elles sont libres de décider quels groupes de personnes (étudiant-e-s, enseignant-e-s, etc.) leur appartenant seront intégrés dans les projets et de quelle manière ils le seront.

Quelle est la durée d’un projet de partenariat ?

Les projets ont une durée maximale de 24 mois. Aucune durée minimale n’est imposée.

Les projets de partenariat doivent débuter entre le 1er juin et le 31 décembre de l’année de dépôt de la demande.

Comment les projets de partenariat sont-ils soutenus financièrement ?

L’agence Movetia finance les projets de partenariat par le biais d’un capital de lancement unique pour toute la durée du projet. Les partenaires affectent et utilisent la contribution financière de la manière qui leur paraît la plus judicieuse. Le montant maximal de la subvention par projet s’élève à CHF 10 000.

Par ce programme, Movetia contribue à la constitution d’un réseau national dans le domaine de la formation des enseignant-e-s.

Qui peut déposer des projets et des demandes de subventions ?

Les demandes de subventions pour des projets ne peuvent être déposées que par des institutions de formation des enseignant-e-s reconnues par la CDIP. Pour chaque projet, un-e responsable de projet chargé-e de faire parvenir la demande à Movetia est désigné-e. Tous les partenaires impliqués sont énumérés dans la demande.

Des informations complémentaires et des détails concernant les critères de subventions sont disponibles dans le guide Projets de partenariat, aux pages «Déposer une demande de subvention» et «Réaliser un projet».

Icon für Austausch, zwei Ringe die ineinander verhackt sind auf grünem Hintergrund.