En avril 2018, le centre de formation professionnelle IDM de Thoune (BBZ IDM) et les écoles professionnelles de Jever (BBS) en Allemagne ont signé une convention de coopération. Ce projet de mobilité européenne est actuellement en cours de réalisation.

Le projet d’échange destiné aux personnes en formation dans le domaine de la logistique a démarré après deux années de préparation menée tambour battant par les partenaires de Thoune et de Jever. L’objectif de cet échange ne se limite pas aux contenus techniques ou à la découverte des différents systèmes scolaires, mais vise aussi l’acquisition d’une meilleure compréhension de la vie et de la culture des pays impliqués. «Malgré la grande distance, nous sommes devenus très proches et avons rapidement constaté que nous n’étions pas si différents», affirme Boris Seiler, chef de division et membre de la direction au BBZ IDM.La visite des jeunes suisses a déjà eu lieu en octobre 2018. Six logisticien-ne-s en formation ont été accueillis à Jever pendant trois semaines. Ils ont travaillé trois jours par semaine dans une entreprise de logistique, dont ils ont pu découvrir les processus de travail. En plus de cette activité, ils ont également fréquenté les cours à l’école professionnelle.Quiconque participe à un projet d’échange ne tarde pas à s’apercevoir que celui-ci ne sert pas uniquement à renforcer les compétences professionnelles, mais également à élargir les compétences sociales et personnelles. Sascha Fuhrer, jeune suisse en formation, s’en est très vite rendu compte: dès les premiers jours, il a pu travailler de manière autonome dans l’entreprise hôte. Une expérience qui contribue dans une très large mesure à consolider la confiance en soi.
Cette première expérience d’échange entre des personnes en formation  du BBS Jever et du BBZ IDM Thoune peut donc être qualifiée de succès. Bien que terminé, le projet trouvera vraisemblablement un prolongement concret. A long terme, le BBZ IDM Thoune souhaiterait en effet établir un partenariat scolaire avec les écoles professionnelles de Jever. Il envisage d’étendre, à l’avenir, l’échange international à d’autres professions. En raison de la mondialisation croissante, les compétences opérationnelles acquises dans le contexte international deviennent indispensables pour les personnes en formation. Seules de telles compétences permettront aux professionnels de demain de faire face aux exigences d’un monde de travail de plus en plus globalisé.Au printemps 2019, six jeunes en formation dans le domaine de la logistique d’entrepôt prendront la route depuis Jever jusqu’en Suisse. Les apprenti-e-s sont toujours accompagnés d’enseignant-e-s.