Les institutions de la formation professionnelle peuvent encourager les personnes en formation, les jeunes diplômé-e-s ainsi que les responsables de la formation professionnelle à effectuer un séjour à l’étranger pour améliorer de manière ciblée leurs compétences linguistiques, professionnelles, culturelles, sociales et personnelles.

Grâce à un séjour professionnel dans une institution de formation étrangère, il est possible d'acquérir de précieuses expériences professionnelles, linguistiques et personnelles et de vivre une expérience internationale. Et ce, non seulement à l'étranger, mais aussi dans sa propre institution en Suisse.

Qui peut participer?

Dans le cadre d'un projet de mobilité internationale, les personnes en formation et jeunes diplômé-e-s (AFP/CFC/MP) ainsi que les responsables de la formation professionnelle (enseignant-e-s, formateurs-trices, etc.) peuvent participer à une activité de mobilité.

Quelles activités sont soutenues ?

Les projets de mobilité subventionnés permettent d'envoyer des personnes résidant en Suisse. Il est également possible d'accueillir en Suisse des personnes issues des institutions partenaires étrangères, en nombre égal.  

Les personnes en formation et les jeunes diplômé-e-s (AFP/ CFC/ MP) et de Suisse et de l'étranger (mobilités individuelles et/ou de groupe):

  • Stage professionnel dans une entreprise d'accueil à l'étranger
  • Travail de projet thématique

La durée de séjour est de 5 jours à max. 365 jours (jours de voyage non compris).

Ces conditions doivent être respectées pour les activités mentionnées :

  • La durée maximale de séjour de 365 jours peut être répartie sur deux activités de mobilité au maximum pour les personnes en formation et les jeunes diplômé-e-s (AFP/CFC/MP).
  • Les jeunes diplômé(e)s (AFP/CFC/MP) doivent commencer l'activité d'échange dans les 27 mois suivant l'obtention du diplôme.

Le travail de projet thématique et les stages professionnels peuvent être combinés avec une préparation linguistique. Le coût de ceux-ci n’est pas pris en charge, mais un forfait est accordé pour la durée du séjour :

  • Une mobilité d'au moins 2 semaines et jusqu'à 2 mois donne droit à une préparation linguistique de 2 semaines maximum et de 50% maximum de la durée.
  • Une mobilité d'au moins 2 mois donne droit à une préparation linguistique d'un mois maximum.

Les enseignant-e-s et les responsables de la formation professionnelle de Suisse et des pays du programme :

  • Échange sur les questions de formation et de formation continue
  • Stage d'observation (job shadowings)
  • Mission d'enseignement
  • Réseautage
  • Formations continues structurées : participation à des cours, des séminaires, des conférences.

La durée du séjour pour les activités éligibles est de 2 jours à max. 60 jours (jours de voyage sans activité exclus).

Invited Experts (spécialistes de l'étranger) :

  • Expert-e-s d'institutions partenaires étrangères dispensant pour l'internationalisation "à la maison" des formations continues dans des écoles en Suisse.

La durée du séjour pour les activités éligibles est de 2 jours à max. 60 jours (jours de voyage sans activité exclus).

Quelle est la durée d’un projet de mobilité?

Durée d’un projet : 12 ou 24 mois

Qui peut présenter une demande?

Les institutions de formation suisses qui accueillent ou envoient des participants demandent un soutien financier à Movetia. Il s'agit d'écoles professionnelles, d'entreprises (d'apprentissage), d'associations professionnelles, d'offices cantonaux de la formation professionnelle ainsi que d'autres organisations liées à la formation professionnelle (publiques ou privées).

  • Les institutions peuvent déposer une demande individuellement ou en tant que consortium.
  • Chaque institution ne peut déposer qu'une seule demande par appel à projets.
  • La demande de soutien financier doit mentionner au moins une institution partenaire par pays cible.
  • Les personnes individuelles ne sont pas autorisées à déposer une demande de subvention.

Quel est le soutien apporté par Movetia?

Movetia soutient financièrement les demandes acceptées.
L'aperçu montre les pays cibles éligibles et les forfaits de soutien pour le voyage, le séjour et l'organisation.

Le financement à l'institution porteuse du projet se fait toujours en 3 tranches : 1ère tranche (à l'entrée en vigueur du contrat), 2ème tranche (après demande par le porteur de projet au cours de la mise en œuvre du projet), 3ème tranche (après achèvement du projet).

L'équipe de la formation professionnelle se fera un plaisir de répondre à vos questions sur le contenu. N'hésitez pas à nous contacter pour un échange personnel, des questions ou des informations complémentaires.

Informations complémentaires?

Inspiration pour échange dans la formation professionnelle

Yasmine, Félicien et Sarah ont osé travailler à l'étranger ou rencontrer des collègues sur un autre continent pendant ou après leur formation. Tous les trois en ont profité : ils sont devenus plus autonomes, ont amélioré leur capacité de communication dans le contexte professionnel et ont pris des initiatives. En bref, ils ont amélioré leurs compétences entrepreneuriales.
Découvrez comment les jeunes professionnels ont profité de l'échange et comment celui-ci leur a donné des ailes en tant qu'entrepreneur(e).

Ceci pourrait également vous intéresser

Erstauntes Icon Gesicht mit Fragezeichen-Sprechblase auf violettem Hintergrund

Questions fréquemment posées: Appel à projets de coopération internationale 2023

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquentes concernant les programmes de soutien à la coopération internationale 2023. N'hésitez pas à contacter directement Movetia si vous avez d'autres questions ou si vous avez besoin d'informations supplémentaires.

"L'attractivité d'un métier commence par la formation"

Acquérir une expérience professionnelle à l'étranger pendant sa formation, c'est ce que l'Hôpital universitaire de Zurich (USZ) a permis à quatre apprenti-e-s dans le cadre d'un projet pilote. Linda Bosson en faisait partie et est revenue avec de nombreuses expériences et impressions.

Coopération internationale au rythme de la formation professionnelle et continue

La coopération internationale permet aux établissements de formation de traiter des thèmes et des défis importants pour eux et de développer ensemble des approches adaptées pour y faire face. Découvrez cette coopération interinstitutionnelle et les expériences des acteurs de la formation. Elle a lieu dans le cadre de la conférence d'automne du SEFRI sur la formation professionnelle.

Stage à l'étranger au Guatemala: une sacrée aventure pour Tim

Dans le cadre de sa formation à l’Ecole supérieure de soins ambulanciers de Genève pour devenir ambulancier ES, Tim effectue un stage de deux mois chez les Bomberos de Santa Isabel. Via un blog, il décrit comment, au Guatemala, il acquiert une nouvelle perspective sur son métier et développe ses compétences.