Ce format du programme Erasmus+ encourage les projets d’excellence proposés par les alliances de hautes écoles européennes. Les hautes écoles de toute l’Europe testent et établissent des collaborations institutionnelles transnationales de grande ampleur dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, de l’innovation et des services. Ces projets bénéficient à l’espace de l’enseignement supérieur européen dans son ensemble.

Les hautes écoles suisses peuvent-elles participer à des « Universités Européennes » Erasmus+ ?

Depuis 2022, les hautes écoles suisses peuvent participer à des projets Erasmus+ « Universités Européennes » avec le statut de « partenaire associé », c'est-à-dire sans recevoir de fonds Erasmus+. La Confédération suisse soutient toutefois financièrement leur participation par le biais du programme suisse pour Erasmus+. Des informations complémentaires sur le soutien offert aux institutions suisses sont disponibles ci-dessous.

Quels sont les objectifs ?

Les projets soutenus par Erasmus+ contribuent à la mise en œuvre de l'initiative « Universités Européennes » (voir par exemple l'appel à projets Erasmus+ 2023). Celle-ci vise à approfondir sensiblement la collaboration institutionnelle transnationale dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, de l’innovation et des services au sein de l’espace européen de l’enseignement supérieur (EHEA). 

Que fait-on dans les projets Erasmus+ ?

L’alliance crée par exemple des cursus, dont les modules peuvent être suivis par les étudiant-e-s dans toutes les universités membres, c’est-à-dire à travers toute l’Europe. Elle peut aussi tester de nouvelles formes transnationales de recrutement de personnel enseignant. Les projets doivent contribuer à améliorer la qualité et la compétitivité de l’enseignement supérieur européen et à promouvoir les valeurs européennes.

L’initiative et le financement d’Erasmus+ rencontrent un vif intérêt sur la scène politique européenne et l’initiative constitue aujourd’hui une initiative phare prestigieuse de l’Union européenne, ancrée entre autres dans la stratégie européenne pour l'enseignement supérieur de 2022. La concurrence pour obtenir les fonds européens est donc rude.
 

Quels types de projets le programme Erasmus+ soutient-il?

L’appel à projets Erasmus+ 2023 comprend deux axes. D’une part, le programme soutient des projets émanant d’alliances existantes (alliances financées dans le cadre de l’appel à projets 2020, entre autres). D’autre part, il encourage les projets d’institutions qui souhaitent établir une nouvelle coopération transnationale de grande ampleur dans le cadre d’une « Université Européenne ».

Les institutions suisses peuvent participer aux projets des deux axes.

Combien de temps les projets Erasmus+ durent-ils ?

Les Universités Européennes sont soutenues pendant quatre ans. Il est cependant prévu qu’elles poursuivent leur collaboration au-delà de cette période.

Qui peut participer à un projet « Université Européenne » ?

Un projet doit être porté par au moins trois hautes écoles de trois pays Erasmus+ différents. Cependant, la plupart des alliances comprennent environ 9 universités partenaires à part entière. 

Les hautes écoles suisses peuvent participer à un projet comme partenaires associés, mais ne peuvent ni coordonner le projet ni recevoir de fonds Erasmus+. Elles ne sont pas non plus pertinentes dans la détermination du montant de la subvention Erasmus+ pouvant être demandée.

Qui peut participer à une Université Européenne?

Pour pouvoir porter un projet, une alliance doit compter au moins trois universités de trois pays Erasmus+ différents.

Les hautes écoles et les écoles supérieures suisses peuvent participer à une alliance comme partenaires associés, mais ne peuvent coordonner aucun projet.

Comment les institutions suisses sont-elles soutenues ?

Il est attendu que la Confédération suisse mette des fonds à disposition des institutions suisses.

Les institutions suisses qui participent à une candidature Erasmus+ dans le cadre de l'appel 2023 pourront vraisemblablement demander des fonds du programme suisse pour Erasmus+ auprès de Movetia. Les établissements d'enseignement supérieur suisses officiellement accréditées sont autorisées à demander des fonds suisses. Pour que la participation à un tel projet d’excellence porte ses fruits, il est essentiel que l’institution suisse dispose des capacités nécessaires et puisse les mobiliser pour le projet.

Qui demande des fonds pour les institutions suisses ?

La demande doit être déposée auprès de Movetia par la direction de l’institution. 

Il est également nécessaire d’indiquer, dans la demande européenne, les institutions partenaires associées et d’expliquer leur rôle dans le projet.

Per ulteriori informazioni e una consulenza sulla candidatura svizzera: