Le nouvel appel à projets du programme suisse pour Erasmus+ incite à reprendre ou à approfondir les projets d’échanges et de mobilité. Ainsi, des nouveautés fondamentales sont introduites en particulier dans la formation scolaire, des adultes et professionnelle: plusieurs délais de dépôt par an, encouragement de la mobilité des élèves ou forfaits d’organisation pour les mobilités entrantes. De quoi garantir aux responsables de projet une planification encore plus individualisée, flexible et variée. Laissez-vous inspirer par les nouvelles possibilités et lancez votre projet pour l’avenir!


Movetia initie l’appel à projets 2021 pour les projets de mobilité européenne dans le domaine de la formation scolaire, des adultes et professionnelle. Tandis que l’encouragement habituel est maintenu pour Jeunesse en action, de nombreuses nouveautés viennent étoffer l’offre pour les projets de mobilité des autres niveaux de formation. Le programme suisse pour Erasmus+ reprend déjà des nouveautés notoires du programme européen et garantit ainsi la compatibilité avec ses offres. Le délai de dépôt court dès maintenant et jusqu’au 11 fevrier (jeunesse en action) voire au 1er mars 2021 (enseignement scolaire, formation professionelle et des adultes).

Plusieurs délais de dépôt par an

Le principe éprouvé appliqué à Jeunesse en action, avec trois délais différents, est désormais également introduit au niveau de la formation scolaire, des adultes et professionnelle: deux délais annuels sont dorénavant proposés pour soumettre une demande de projet. L’appel à projets actuel dure encore jusqu’au 1er mars 2021 (jusqu’au 11 février déjà pour Jeunesse en action) et subventionne les projets lancés à partir de juin 2021. La deuxième période de dépôt durera ensuite du mois de juin à l'automne 2021 pour les projets débutant en janvier 2022. Cette nouveauté garantit aux responsables de projet une planification plus flexible.

Nouvelles activités de soutien multisectorielles

En matière d’activités de soutien également, l’appel à projets 2021 s’accompagne de nouveautés attrayantes. Pour ce qui est de la formation scolaire, des adultes et professionnelle, il s’agit de la possibilité d’inviter (jusqu’à 30 jours) du personnel spécialisé (invités experts) de l’espace européen et de proposer ainsi des cours et des formations continues pour le compte de l’institution requérante. Par ailleurs, des forfaits d’organisation seront octroyés pour les mobilités entrantes dans le domaine de la formation scolaire et des adultes. Cette démarche permet de tenir compte de la charge temporelle et administrative nécessaire à l’organisation du séjour d’hôtes et d’institutions hôtes en Suisse.

Mobilités d’élèves individuelles ou en groupe

La nouveauté phare dans le domaine de la formation scolaire réside dans l’encouragement de la mobilité des élèves. Dans le cadre d’un projet d’échange, des mobilités en groupe (30 jours au maximum) ou individuelles (jusqu’à 365 jours) peuvent ainsi être sollicitées. Pour les groupes, les personnes accompagnantes sont également comprises, tandis que les préparatifs organisationnels sont indemnisés par des forfaits supplémentaires. Cette nouvelle activité de soutien contribue à renforcer les contacts entre les écoles et à cultiver les échanges de longue durée.

Echanges et mobilité en mutation permanente

Les activités de soutien supplémentaires favorisent la collaboration entre les institutions suisses et européennes et ouvrent la voie à de nouveaux projets d’échange. Bien que la Suisse ne soit pas actuellement associée à Erasmus+ – la réassociation étant inscrite sur l’agenda politique et que le coup d’envoi d’Erasmus+ 2021-2027 n’ait pas encore été donné, le programme suisse s’oriente sur les approches déjà connues.

Le lancement de l’appel à projets pour les mobilités du degré tertiaire ainsi que pour les projets de coopérations à tous les niveaux de formation est prévu pour janvier 2021.