Le programme suisse pour Erasmus+ est le programme développé par la Suisse dans le domaine de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport pour compléter le programme Erasmus+ de l’Union européenne. Le programme suisse est également mis en œuvre en 2021. Il soutient la collaboration de la Suisse avec les pays du programme Erasmus+ et le Royaume-Uni.

Programme suisse pour Erasmus+

Erasmus+ est le programme de l’Union européenne pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Il fait partie des instruments d’encouragement des séjours à l’étranger et de la collaboration institutionnelle les plus importants au monde. Sa nouvelle génération s’étendra de 2021 à 2027. Lancé en 1987 pour favoriser la mobilité des étudiants, ce programme a, depuis, enrichi la vie de plus de dix millions de participant-e-s et eu un impact indirect sur celle de nombreuses autres personnes. Les échanges, la mobilité et la coopération permettent de vivre des expériences marquantes.

Depuis 2014, la Suisse ne fait plus partie du programme Erasmus+: elle en est un pays partenaire. Pour que les institutions suisses puissent continuer de collaborer avec les pays du programme Erasmus+, le Conseil fédéral a adopté une solution financée par des fonds suisses. Ce programme suisse pour Erasmus+ encourage la participation de personnes et d’institutions suisses à des projets d’échange et de mobilité. Il soutient également financièrement le séjour de personnes des pays du programme Erasmus+ en Suisse (incoming).

Comme Erasmus+, le programme suisse pour Erasmus+ permet aux participant-e-s d’acquérir des compétences nécessaires à leur autonomie et à leur épanouissement; il les aide également à trouver leur place dans nos sociétés et à développer une identité européenne qui s’ajoute à leur identité nationale, régionale et locale. L’expérience internationale des participant-e-s et la collaboration institutionnelle ont en outre des avantages pour la Suisse comme site de formation et pour la compétitivité de notre pays.

Niveaux de formation

Souvent appelé «programme d’échange pour les étudiant-e-s», Erasmus ne s’adressait en effet à ses débuts qu’aux étudiant-e-s des hautes écoles. Il en va autrement aujourd’hui: depuis 2014, Erasmus+ comprend des offres pour l’enseignement scolaire (y compris pour le degré préscolaire, l’école obligatoire et les écoles du degré secondaire II de culture générale), la formation professionnelle, l’enseignement tertiaire et la formation des adultes ainsi que pour l’animation jeunesse extrascolaire. Le programme suisse pour Erasmus+ est destiné aux mêmes niveaux de formation (à l’exception de l’éducation et accueil des jeunes enfants).

Mobilité et coopérations

Le programme suisse pour Erasmus+ encourage principalement les projets de mobilité. En complément, il soutient également la collaboration institutionnelle dans le cadre de projets de coopération Erasmus+.

Dans le domaine de la mobilité à des fins d’éducation et de formation, le programme soutient les séjours d’études, les activités d’enseignement, les stages et les expériences professionnelles, les activités de bénévolat ou les échanges collectifs et individuels pour adolescent-e-s dans les pays d’Erasmus et du Royaume-Uni. Pour la jeunesse et la formation supérieure, les projets de mobilité sont également possibles dans d’autres pays.

Vous trouverez des informations détaillées sur les conditions de participation aux mobilités à des fins d’éducation et de formation via les liens figurant dans la liste.

Les Partenariats de coopération se concentrent quant à elles sur les partenariats institutionnels et encouragent la collaboration internationale entre les établissements de formation, les autorités, les partenaires sociaux ou les organisations de jeunesse en Europe. Les institutions suisses pourront continuer de participer à certains projets de coopération Erasmus+ en 2021, mais ne pourront pas en diriger. Vous trouverez des informations complémentaires via les liens figurant dans la liste.

Plus de 30 pays européens

Plus de 30 pays participeront à Erasmus+ entre 2021 et 2027: les 27 Etats membres de l’Union européenne, vraisemblablement la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein (tous trois membres de l’AELE) ainsi que la Turquie, la Macédoine du Nord et la Serbie (toutes trois candidates officielles à une adhésion à l’Union européenne). D’autres Etats tiers peuvent également s’associer au programme de l’Union européenne pour participer pleinement à Erasmus+.

Depuis 2014, la Suisse n’est plus un pays du programme Erasmus+, mais un pays partenaire. Le Conseil fédéral suisse examine pour le moment la possibilité de s’y associer. 

En 2021, le programme suisse pour Erasmus+ soutiendra non seulement la collaboration entre la Suisse et les pays du programme Erasmus+, mais aussi celle entre la Suisse et le Royaume-Uni.

Ceci pourrait également vous intéresser

[Translate to français:]

EAIE 2021 : la Suisse s’engage pour l’internationalisation de la formation

Movetia a à nouveau activement participé à la conférence annuelle de l’European Association for International Education (EAIE), qui s’est tenue du 28 septembre au 1er octobre 2021. L’occasion de cultiver l’échange avec les partenaires européens, de resserrer les liens et de penser ensemble l’avenir de la mobilité.

Expériences du projet de move@ne du canton NE

Travailler à l'étranger pendant ou après l’apprentissage ? Félicien et Yasmine ont franchi le pas grâce à move@ne, la plateforme de l'État de Neuchâtel dédiée à la promotion et l’organisation des échanges et de la mobilité dans le canton. Le projet de mobilité concerné est ouvert à tout-e-s les apprenti-e-s neuchâtelois-e-s et permet de vivre une expérience unique. Les deux jeunes entrepreneur-e-s expliquent comment ils en ont profité pour se développer professionnellement et personnellement ainsi que pour créer…

[Translate to français:]

Les séjours à l’étranger freinés par la pandémie, mais toujours possibles

Inexorablement, la pandémie de Covid-19 a brusquement donné un coup d’arrêt aux échanges. Des alternatives de mobilités mixte et virtuelle ont rapidement été mises en place, mais selon une enquête menée par Movetia et réalisée auprès des institutions d’enseignement tertiaire de Suisse, la mobilité physique est…

Webinaire : Conseils (et astuces) pour la demande de financement dans la Formation des adultes

Comment présenter mon institution ? comment comprendre cette question ? qu’est-ce qu’un consortium ? qu’est-ce qu’une institution partenaire ? où dois-je parler de mes objectifs?