Vous avez raté la conférence Movetia 2021? Qu’à cela ne tienne, voici une sélection de 10 citations essentielles. 


  1. «Die Schweiz kann ihre Spitzenposition im weltweiten Innovationswettstreit nur halten, wenn wir die internationale Mobilität und Offenheit weiterfördern.» (15:30)
    Joseph Widmer, directeur suppléant du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) nous rappelle immédiatement les enjeux et les avantages des échanges et de la mobilité.  
  2. «Mit dem Zugewinn an politischer Bedeutung, ist ein kontinuierlicher Aufbau der finanziellen Mittel zur Förderung des schulischen Austauschs zwischen den Sprachregionen der Schweiz einhergegangen; Wir sind noch weit weg von den Milliarden des SBFI, aber ich träume von ein paar Millionen trotzdem.» (24:22)
    Avec cette petit pique, Isabelle Chassot, directrice de l’Office fédéral de la culture (OFC), souligne l’importance grandissante données aux échanges nationaux, qui exploitent les richesses culturelles de la Suisse et contribuent à la cohésion nationale.  
  3. «Wir wollen eine Vollassozierung an diesen Programmen» (34:13)
    Susan Hardmeier, secrétaire générale de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), résume ainsi la position du SBFI et des cantons : les avantages à faire partir des programme Erasmus+ et Horizon Europe semblent clairs pour les oratrices et orateurs, en ce début d’après-midi. Une Suisse innovante, qui a sa place au cœur des réseaux de collaboration internationale, voilà ce qui est souhaité ! 
  4. «Une langue, c’est bien plus que des mots, c’est une façon de penser, une façon de dire le monde.» (1:03:55)
    Gilles Marchand nous explique la manière dont sont conçus les programmes de la SSR-SRG, et souligne l’importance de savoir s’adapter aux différents cadres culturels, afin de mettre en place des collaborations fructueuses. Les échanges et la mobilité contribuent directement à l’acquisition de ces compétences interculturelles. La SSR va d’ailleurs mettre sur pied un programme d’échange pour les jeunes en formation au sein de l’entreprise.
  5. «Tous les jeunes n’ont pas les mêmes chances de devenir mobiles.» (1:21:52)
    Les expériences passées, le revenu, la classe sociale, le fait que la famille accorde une grande place à l’éducation, le niveau de formation et…de genre (le dernier podcast de Movetia aborde d’ailleurs, cette question du genre et des échanges) sont tous des facteurs déterminants pour la mobilité des jeunes. 
  6. «Ça apprend à se connaitre soi-même.» (1:34:12)
    Yasmine Incici a fait une mobilité en Belgique et en est ressortie grandie. 
  7. «Ich habe meinen ganz persönlichen Horizont extrem erweitern können, das Verständnis für andere Kulturen.» (1: 35:06)
    Jana Föcker nous donne l’occasion de jeter un coup d’œil sur ce qu’elle a gagné de son séjour en Suède.  
  8. «L’objectif est d’arriver, à un moment donné, qu’on ne doive plus justifier pourquoi on a fait un échange, mais pourquoi on n’en a pas fait.» (1:47:15)
    Olivier Tschopp explique ce que Movetia entend par « culture des échanges et de la mobilité ». et propose 5 thèses pour parvenir à l’établir plus rapidement.
  9. «They are change agents, young people, who emerge, start doing things differently, they start learning, and working, and connecting in different ways. And these are the lead learners.» (2:16:34)
    Ces jeunes sont les architectes du futur et sont connectés, réseautent d’une manière entièrement novatrice, nous explique Cristina Riesen.
  10. «Wir müssen den Austausch im Volksschule Bereich ein Platz geben der etabliert ist.» (2:35:11)
    Cette conclusion de Madame Dagmar Rösler, Présidente de la LCH, s’applique à tous les secteurs de l’éducation, de l’école primaire à l’université, sans oublier la formation professionnelle.