Movetia a participé à la conférence REHES 2021, « Higher Education and Science in Transition? », et y a livré un plaidoyer intitulé « L’internationalisation de l’enseignement supérieur comme champ de recherche ». L’objectif du réseau REHES (Research on Higher Education and Science in Switzerland) est de promouvoir l’échange national entre chercheur-euse-s au sujet de thématiques touchant au développement des hautes écoles.


Cette année, l’échange était consacré à l’internationalisation, à la numérisation, à la durabilité, au COVID-19 ainsi qu’à d’autres projets de recherche liés aux évolutions que connaît aujourd’hui l’enseignement supérieur.

Le réseau REHES entretient l’échange scientifique et met en place des coopérations nationales et internationales afin d’attirer l’attention sur l’étude de l’enseignement tertiaire et de la recherche en Suisse.

L’internationalisation de notre système d’enseignement supérieur est un élément central de notre politique de formation et continuera de gagner en importance au vu de la situation géopolitique actuelle. Au cours des dernières années, les hautes écoles ont placé l’aspect international au cœur de leurs stratégies. De plus en plus de nouvelles tendances en matière d’internationalisation se développent et se concrétisent, et viennent s’ajouter aux projets d’échange et de coopération.

L’internationalisation comme champ de recherche

Tout comme l’interdisciplinarité, la dimension interculturelle du programme d’études jouera un rôle essentiel à l’avenir. Comment ces tendances se concrétisent-elles dans les hautes écoles suisses ? Quel est l’effet de l’internationalisation sur la qualité de notre système éducatif ? Afin de pouvoir répondre à ces questions et de pouvoir dresser un tableau complet de l’impact de ces évolutions sur notre système d’enseignement supérieur, il est nécessaire de disposer de données de recherche. Movetia a donc plaidé pour que la science s’intéresse aux effets de cette évolution, afin qu’elle puisse activement contribuer au discours sur l’internationalisation de l’enseignement.