La demande constitue un élément déterminant dans le cadre de la planification d’un projet. Vous trouverez ici toutes les informations et documents importants pour présenter votre demande. L’équipe de Jeunesse en Action se tient volontiers à votre disposition pour répondre à vos questions ou vous conseiller.

Les indications contenues ci-après sont valables pour les rencontres de jeunes, les projets de mobilité pour animatrices/animateurs jeunesse, le service volontaire européen ainsi que pour le domaine Jeunesse et politique. Pour les partenariats stratégiques, veuillez cliquer ici

Votre projet a-t-il lieu en Suisse ou s'agit-il d'un projet bilatéral à l’étranger 
Le cas échéant, le partenaire suisse présente une demande de subventionnement à Movetia pour l’ensemble des organisations partenaires participantes. Veuillez déposer votre dossier par le biais de notre outil de candidature en ligne.

Souhaitez-vous participer à un projet Erasmus + à l’étranger? 
Le cas échéant, l’une des organisations partenaires européennes présente la demande à son agence nationale dans le cadre d‘Erasmus+. L’organisation suisse n’apparaît pas dans cette demande. Elle présente parallèlement une demande à Movetia pour le subventionnement des participants suisses. Le dossier est déposé par le biais de notre outil de candidature en ligne.

Quelles organisations peuvent présenter un projet?

  • Organisations d’utilité publique, organisations non gouvernementales (ONG)
  • Corporations de droit public actives sur le plan local, régional ou national
  • Groupes informels de jeunes entre 13 et 30 ans
  • Entreprises sociales
  • Organisations faîtières, réseaux régionaux
  • Entreprises sensibles au principe de responsabilité sociale (Corporate Social Responsibility)
  • ONG de jeunesse européennes

L’organisation qui présente la demande doit avoir son siège en Suisse. Les organisations partenaires peuvent être originaires d’un pays qui participe au programme ou d’un pays partenaire voisin (liste ci-dessous).

Au moins deux organisations participantes doivent être issues de pays différents. 

Avec quels pays une collaboration est-elle possible?

Dans le cadre de Jeunesse en Action, une collaboration est possible avec des organisations partenaires issues des pays suivants:

Pays participant au programme: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Norvège, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, République tchèque, Turquie.

Pays partenaires voisins : Albanie, Algérie, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Égypte, Géorgie, Israël, Jordanie, Kosovo, Liban, Libye, Maroc, Moldavie, Monténégro, Palestine, Russie, Syrie, Tunisie, Ukraine. 

Quels sont les critères d’évaluation des projets?

Les critères formels et de qualité du programme Erasmus+ sont applicables. Ces critères peuvent varier en fonction du type de projet. Pour les critères formels spécifiques (indications relatives à la durée des activités, à l’âge des participants, etc.), veuillez consulter les pages suivantes:

Toutes les demandes de projet sont examinées sous l’angle de la qualité et évaluées selon un système de points. Pour pouvoir bénéficier d’une subvention, un nombre minimum de 60 points sur 100 doivent être atteints.  La moitié au moins du nombre maximum de points doit être obtenue dans chacune des trois catégories évaluées.

1. Pertinence du projet (30 points maximum)

  • Le projet prend en compte les objectifs de Jeunesse en Action ainsi que les besoins et les objectifs des organisations et personnes participantes.
  • Le projet permet aux participants d’acquérir des expériences d’apprentissage de haute qualité et renforce la portée et les compétences internationales des organisations participantes
  • Le projet implique des personnes ayant moins d’opportunités.

2. Qualité de la planification du projet (40 points maximum)

  • Toutes les phases du projet sont planifiées de manière claire et complète.
  • Les activités prévues sont en phase avec les objectifs du projet.
  • Des méthodes de formation non formelle sont appliquées.
  • Les mesures de sélection des participants et la préparation de ces derniers sont appropriées.

3. Impact et diffusion des résultats (30 points maximum)

  • Des mesures équitables sont prévues pour évaluer le projet.
  • Le projet a un impact positif sur les participants et sur les organisations impliquées, sur leur réseau et sur leur environnement local et suprarégional.
  • Des mesures appropriées sont prévues pour diffuser les résultats du projet à l’intérieur et à l’extérieur des organisations impliquées. 

De plus, ne sont pas éligibles les projets qui favorisent des contenus racistes, xénophobes, antisémites ou la discrimination des minorités; se répercutent négativement sur l’égalité des sexes; sont liés, par leur contenu ou leur organisation, à des organismes extrémistes; appellent à la violence ou en font l’apologie; sont dirigés par des sectes ou des organismes à caractère sectaire.

Conditions de subventionnement des projets

Les subventions sont allouées sous la forme de montants forfaitaires. Vous trouverez le détail des montants alloués ainsi que les explications correspondantes dans la vue d’ensemble des subventions.