Les mesures de soutien permettent aux acteurs de la formation professionnelle actifs dans le domaine des échanges et de la mobilité au niveau international de bénéficier d’une source de financement complémentaire aux programmes proposés par Movetia. Le canton de Neuchâtel en a profité pour développer la plateforme move@ne afin d’ancrer une culture de la mobilité au niveau cantonal.


Avec sa plateforme move@ne, financée par les mesures de soutien, le canton de Neuchâtel s’engage pleinement dans la promotion des échanges et de la mobilité. Partageant par la même occasion la vision de Movetia d’offrir une expérience professionnelle, linguistique et culturelle au moins une fois à un/une jeune pendant son cursus de formation, il contribue à remplir un des objectifs politiques fixés par la Confédération et les cantons concernant l’espace suisse de formation.

Cette cellule de coordination permet à toutes les écoles professionnelles et les gymnases du canton de jouir de l’expérience des trois personnes ressources neuchâteloises pour la mise en place de stages professionnels ainsi que des échanges de classe et individuels en Suisse et à l’étranger. Ce qui fait notamment la richesse de cette plateforme, c’est qu’elle est active pour toute expérience au secondaire 2, permettant ainsi des synergies et une stratégie cantonale coordonnée. Concrètement, move@ne c’est :

  • une adresse e-mail centralisée, un numéro de téléphone ainsi qu’un site internet comprenant des vidéos et des informations sur les différentes offres de mobilité
  • des renseignements sur les possibilités d’échanges, de séjours linguistiques ou de stages en entreprise, en Suisse et à l’étranger
  • des conseils sur les démarches à effectuer pour organiser un projet
  • des informations sur les possibilités d’aides financières (bourses, subventions, etc.)
  • le soutien à l’élaboration de projets concrets dans les écoles (projets de classes)
  • l’évaluation d’expériences faites et une appréciation qualitative utile aux prochains intéressés ; des témoignages, des articles de journaux, des reportages, etc.
  • un réseau de contacts en Suisse et à l’étranger
  • une interface entre les partenaires institutionnels en Suisse à l’étranger.

Grâce à l’engagement conjoint de Movetia et du Département de l’éducation et de la famille, les projets de mobilité neuchâtelois ainsi que l’intérêt qu’on y prête ne cessent de grandir, montrant l’importance de structures solides et d’une stratégie pour les échanges.

Le travail du Canton de Neuchâtel s’est déjà traduit par de nombreuses expériences à l’étranger et les témoignages des participant-e-s parlent d’eux-mêmes :

« J’ai vécu un choc culturel, mais un choc bénéfique. Je suis devenue plus ouverte, mieux préparée à l’inconnu et j’ai gagné en indépendance. (…) Faites le pas et partez à l’étranger, sinon quelqu’un d’autre le fera à votre place. »
Albulena Binakaj, employée de commerce, stage de 52 semaines à Manchester pendant sa formation.

« J’ai travaillé pour une nouvelle marque de vêtements à Paris et j’ai pu en dessiner toute la collection pour la Fashion Week de Paris. Je n’aurais jamais pu être là où je suis aujourd’hui sans cette bourse et sans cette expérience. »
Vanessa Rodrigues, créatrice de vêtements, stage de 6 mois à Paris après son CFC.

« Je suis parti sans aucune notion d’anglais. J’ai donc pris des cours de langue sur place avant le stage. J’ai dû apprendre tout le vocabulaire technique. Au fur et à mesure, c’est devenu un automatisme et j’ai commencé à rêver en anglais. »
Nathan Parigot, ferblantier, stage de 4 mois à Londres après son CFC.
 

Comme l’exemple neuchâtelois l’atteste, les mesures de soutien dans la formation professionnelle représentent une source de financement supplémentaire qui fait ses preuves.

Links