Le Programme suisse pour Erasmus+ pour l'enseignement tertiaire s'appelle Swiss-European Mobility Programme SEMP. Il offre aux institutions d'enseignement tertiaire la possibilité de soutenir financièrement les étudiant-e-s, le corps professoral ainsi que le personnel administratif pour des séjours d’études, de stage, d’enseignement ou de formation continue à l’étranger.

Qui peut participer?

  • Les étudiant-e-s peuvent accomplir un séjour d’études dans une haute école partenaire à l’étranger, d’une durée de 12 mois au maximum par cycle d’études (bachelor, master, doctorat). Les séjours sont reconnus comme période d’études par leur propre haute école.
  • Les étudiant-e-s et les diplômé-e-s peuvent effectuer un stage dans une entreprise ou dans un autre milieu professionnel à l’étranger, d’une durée d’une année au maximum par cycle d’études (bachelor, master, doctorat).
  • Les professeur-e-s ont la possibilité d’enseigner en Europe pour des séjours de deux mois au maximum. Cette possibilité concerne tous les domaines d’études.
  • Le personnel des hautes écoles/écoles supérieures peut effectuer des formations continues et des stages d’observation dans une haute école partenaire ou auprès d’un établissement correspondant en Europe.

Je suis l’une de ces personnes et je suis intéressé-e : que faire ?

  • Contactez le bureau des relations internationales de votre institution d’enseignement supérieur (université, haute école ou école supérieure). Obtenez ainsi toutes les informations pratiques concernant le SEMP telles que les critères d’éligibilité, les délais d’inscription, les documents à remplir et les renseignements sur les aides financières.
  • Pour les étudiant-e-s et les enseignant-e-s: le bureau des relations internationales vous indiquera également les institutions étrangères avec lesquelles un partenariat a été noué, c’est-à-dire celles où vous pouvez vous rendre.
     

L’offre d’une mobilité SEMP expliquée par Michael Hengartner, président du Conseil des EPF et ancien recteur de l’UZH.

Comment sont organisées les mobilités?

Les hautes écoles et les écoles supérieures disposent en règle générale d’un bureau chargé de l’organisation et de la réalisation des séjours de mobilité à l’étranger pour leurs étudiant-e-s et leur personnel. Ce bureau fournit toutes les informations nécessaires (conditions, candidature, délais, etc.) sur les séjours de mobilité à l’étranger.

Qui peut déposer une demande auprès de Movetia?

Les projets de mobilité SEMP doivent être soumis à l’agence nationale Movetia par les institutions d’enseignement tertiaire suisses, et non directement par les étudiant-e-s ou par le personnel des hautes écoles. Cela vaut aussi pour les mobilités incoming.

Mobilité entrante (incoming) – définition et conditions

Les étudiant-e-s étranger-ère-s et le personnel des hautes écoles étrangères désireux de se rendre en Suisse sont soutenu-e-s dans le cadre du SEMP. Les stages doivent être organisés par une institution d'enseignement tertiaire suisse qui est généralement une institution partenaire de la haute école d’origine. Les étudiant-e-s et le personnel des hautes écoles peuvent s’informer auprès du bureau des relations internationales de leur institution d’origine ou auprès d’une institution partenaire suisse. 

Instruments de financement d’Erasmus+ et opportunités pour les institutions suisses

Une composante supplémentaire de l’internationalisation des hautes écoles est la mise sur pied et la réalisation de partenariats de coopération communs. Erasmus+ offre à cet effet différents instruments d’encouragement qui soutiennent la coopération interinstitutionnelle. La présente vue d’ensemble regroupe toutes les offres Erasmus+ pour l'enseignement tertiaire et renseigne sur les possibilités de participation des institutions de l'enseignement tertiaire suisses (malgré le statut de pays partenaire). 

Pour la coopération avec des institutions issues des pays en-dehors du programme Erasmus+, il existe d’autres instruments de financement à disposition dans le cadre du programme international de Movetia.

Généralités sur Movetia et le SEMP

Ceci pourrait également vous intéresser

Digitalisation du programme Erasmus+ : Quid de la Suisse ?

La procédure de gestion administrative du programme Erasmus+ se digitalise au travail de l’Initiative Carte étudiante européenne. Le projet est titanesque avec l’implémentation d’un réseau et de plusieurs outils. Comment fonctionne-t-il et est-ce que la Suisse peut faire partie de ce réseau ? Une factsheet sur…

Movetia lance son premier module de formation pour le personnel des hautes écoles

Transmettre les connaissances et les compétences nécessaires au processus d’internationalisation des institutions et qualifier les agents multiplicateurs pour les activités internationales : du 28 juin au 1er juillet s’est déroulé, à l’initiative de Movetia, le module de formation continue «SUCTI –…

Erasmus+: une nécessité et un potentiel importants

Les acteur-rice-s suisses démontrent qu’une association à Erasmus+ permettrait d’accroître significativement les activités de mobilité et de coopération internationales dans le secteur éducatif. L’enjeu ne les effraie pas, même si des mesures de sensibilisation et de soutien sont nécessaires.

Treffpunkt Échanges – A l’écoute des jeunes parti-e-s à l’étranger

Toutes et tous ont effectué une mobilité en Europe via un programme de Movetia. Quels sont leurs retours et messages à transmettre ? Le 18 mai dernier, des groupes de discussions ont été menés afin d’entendre les expériences de 17 jeunes issu-e-s d’horizons différents.