Le Conseil fédéral suisse a mis un terme aux négociations sur l’accord-cadre institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne le 26 mai. Les répercussions qu’aura cette décision sur les négociations relatives à l’association de la Suisse à Erasmus+ et à Horizon Europe (programme de recherche) demeurent pour l’heure incertaines.


Cependant ni la collaboration en matière d’éducation et de formation ni celle concernant la recherche ne sont juridiquement liées à l’accord-cadre. En dépit de cela, il est actuellement impossible de savoir dans quelle mesure cette rupture des négociations compromettra l’association de notre pays à ces deux programmes, qui demeure l’objectif de la Suisse.

En Suisse, le Conseil fédéral, le Parlement et les principaux acteurs du monde éducatif se mobilisent pour que la Suisse soit associée au programme Erasmus+ 2021-2027. Depuis mai 2019, le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a rencontré à plusieurs reprises, dans un cadre informel, la direction générale de l’éducation et de la culture (DG EAC) de la Commission européenne (voir la fiche du SEFRI sur la Suisse et Erasmus+).

L’avenir nous dira si la Suisse pourra engager des négociations en vue d’une association et quand elle pourra le faire. La situation actuelle devrait pouvoir ouvrir des possibilités de collaboration dans ces domaines moins controversés, par exemple l’éducation et la formation ainsi que l’animation jeunesse extrascolaire.